Montagne

Publié le par patricia

 MONTAGNE,

Chaque fois que je pars de nouveau à ta rencontre, j'ai le coeur qui chavire devant ta beauté, 
ta grandeur, ta force et ton humilité.

Alpages colorés de milles fleurs, campanules, lotiers, ophrys, gentianes, pâquerettes, et bien d'autres encore qui marient leur couleurs, jaune, or, violet , rose, blanc... dans un ballet féerique ou harmonie semble le maître mot.

Le vert prédominant des alpages, l'ocre , le gris, le beige des montagnes dont quelques unes par coquetterie sont coiffée d'un chapeau blanc ,nous rappelle l'éternelle.

Le matin quand je m'éveille et que mes yeux caressent le reflet de tes sommets encore dans l'ombre
d'un jour qui s'annonce, je sens battre en moi la vie, si fort que dans le silence de ses instants ou seul
je m'émerveille, je partage avec toi ma prière.

Tout mon être communie , relié par l'intensité de cette énergie particulière, à la naissance d'un jour.....

Que le ciel au dessus de toi soit d'un bleu limpide, parsemé de quelques nuages ou encore si chargés d'un voile sombre et cotonneux que l'on ne peut plus espérer voir le soleil et ses rayons, chevaliers de lumière, je reste là , le temps s'arrête, me fige, m'entraîne encore plus près de tes arêtes au loin, de ses sommets inaccessible.....

Je me sens si bien , là juste à te regarder, vibrant avec toi dans tous les instants de la journée.

Le matin quand tout le monde dort encore, seule avec toi, je me sens entière, moins seule, partageant
une joie, un bonheur , une émotion , un moment de complicité ou les mots ne comptent pas.

Puis quand mes pas dans la journée foulent ton domaine, sentiers, forêts, alpages , torrents sont mes alliées, mes guides auprès desquelles à chaque pas, je me ressource, je réunie le morceaux de moi , ou j'entrevois la plénitude vers laquelle je tends, ou je trouve la paix.

Le soir quand tu te drapes d'un voile de nuit, et que la fraîcheur de tes sommets descend pour mieux étreindre mon corps vivifié,et que cette obscurité qui t'habite m' invite aux respect et à l'humilité......

Montagne, oh montagne, tu es mon havre de paix, mon amie, ma confidente avec qui je partage ce que je suis, ce que je ne dis....

Publié dans Ecrits

Commenter cet article