8 - HUIT

Publié le par patricia



Chiffre 8   : l'équilibre final. Chiffre de l'infini

8 (huit) est l'entier naturel

 Il est symbole d'équilibre et d'éternité .

 Nombre pair, féminin et passif, premier nombre cubique (2 x 2 x 2 = 8), huit représente la Terre, non dans sa surface mais dans son volume.

 Pour Pythagore il était avant tout symbole d l'harmonie.
Les Pythagoriciens, qui l'ont appelé la Grande Tetrachtys, en ont fait le symbole de l'amour et de l'amitié, de la prudence et de la réflexion.

Les Egyptiens le regardaient comme le nombre de l'ordre cosmique

Totalisateur, le nombre 8 est celui de l'équilibre cosmique, car c'est le nombre des quatre points cardinaux et des quatre directions intermédiaires. 

Si la division en 4 symbolise le monde terrestre et par extension le travail intérieur de chaque homme, la division en 8, qui envisage en outre les 4 points intermédiaires, symbolise un monde intermédiaire entre le Ciel et la Terre, figurant la totalité ou la plénitude de la manifestation cosmique. Cette fonction cosmos-équilibrante est reprise par la plupart des cultures  :

 Dans le bouddhisme; huit chemins existent pour conduire au nirvana, le bouddhisme est par ailleurs basé sur huit règles de conduite, huit degrés existent pour les moines bouddhistes qui prononcent huit voeux.

 Mais il y a aussi les 8 ministres de l'Empire chinois, les 8 pétales du Lotus, les 8 sentiers du Tao, les 8 trigrammes fondamentaux, les 8 piliers du Ming-Tang,

Toujours en Chine, la division octuple, base de l'arrangement du monde, apparaît dans plusieurs systèmes : outre les 8 piliers du ciel en rapport avec les 8 points cardinaux, les 8 montagnes cosmiques, les 8 portes livrant passage aux 8 nuages de pluie et aux 8 vents et les 8 trigrammes, il y a les 8 symboles du lettré (perle, phonolithe, pièce de monnaie, rhombe, livres, corne de rhinocéros, feuille d'artémisial, tableaux), ceux de l'immortalité (éventail, épée, calebasse, castagnettes, corbeille de fleurs, canne de bambou, flûte, lotus), ceux du confucianisme (mollusque marin, ombrelle, baldaquin, lotus, vase, poison, noeud infini, roue de la loi) et les symptômes de la médecine (externe, Piao - interne, Li - froid, Han - chaud, Jö - vacuité, Hu - pléthore, Che - Yin, négatif - Yang, positif).

 Le fait d'être huit à table porte bonheur, le chiffre huit est toujours un heureux présage pour le Chinois

En Inde on trouve :

les 8 formes de Shiva  , les 8 bras de Vishnou, les 8 gardiens de l'espace, les 8 planètes autour du soleil, les 8 catégories de prêtres de Zoroastre.

En Islam le paradis a également huit portes. 

En Afrique le chiffre huit est symbole de création.

En Grèce, le huit était dédié à Dionysos, au 8ème mois de l'année.

Pour les grecs le huit est le symbole de l'air, les 8 divisions du ciel 

 Elle fut adoptée par le christianisme avec les 8 anges porteurs du trône céleste, les 8 catégories de bienheureux...   et il est avant tout le 8ème jour celui ou le christ ressuscita, le huit de ce fait étant symbole de complétude

Huit est associé à l'idée de résurrection, de renaissance.

Quatre du corps, Trois de l'âme et Un du divin. Il réunit ainsi les conditions nécessaires à la naissance d'une nouvelle vie pour qui purifie dans ses eaux son être entier.   

Mais surtout le 8, succédant aux 7 jours de la Création, représente le "passage" à une autre vie, une renaissance et une résurrection. C'est pourquoi, jadis, les fonts baptismaux et les premiers baptistères étaient octogonaux (églises de Poitiers, Fréjus, Aix-en-Provence, Ravenne, etc.). 

Par l'octogone christique, on passe du monde profane et terrestre (représenté par le carré) au monde sacré et céleste (représenté par le cercle ou le dôme). 

C'est ce rôle que jouaient les églises et chapelles templières. 

Dans les systèmes initiatiques on s'aperçoit qu'il y avait : 

les 8 grades du rite templier.

Les 8 jours de pénitence que doit subir un Templier fautif d'une faute vénielle.

Les 8 sacrements que recevaient les Templiers.

Les 8 angles de la croix pattée et alésée.

Les 8 articles du serment prêté par le futur Templier.


Il représente la lumière; le soleil se reflétant.

 

Cette totalité du 8, c'est l'équilibre final, résultat de l'évolution c'est-à-dire l'état d'affranchissement de la répercussion fatale des actes ; raison de son importance dans le bouddhisme et les traditions orientales.

 

Références :

Dictionnaire des symboles.

Essai sur la Symbolique Templière. Editions Prades 
 

Publié dans symboles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article